« 2. UNE CLASSE VIRTUELLE INTERNATIONALE FONCTIONNE BIEN POUR 5 RAISONS | Accueil | Quand les élèves absents réclament l'ENT »

lundi 16 jan 2006

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83455c8c669e200d834c917b769e2

Voici les sites qui parlent de Le cahier de texte en ligne : un enjeu majeur au cœur des ENT :

Commentaires

Serge Pouts-Lajus


Merci pour ce témoignage, c'est très intéressant. POur votre dernière question sur la généralisation dans le cadre des projets académiques, peut-être que le terme de généralisation est trompeur.
Ce qui est généralisé, c'est la possibilité donnée à tous les établissements d'une académie de mettre en place un ENT avec, par exemple, un cahier de textes en ligne. On peut penser qu'il se passera alors autant de fois qu'il y a d'établissements dans l'académie, ce que vous dites qu'il se passe dans le vôtre...
Dans votre lycée, certains profs se servent du cdt, d'autres non. De même, certains lycées déploieront le cdt et d'autres non, et dans ceux qui auront choisi de le faire, certains profs se rallieront tout de suite et d'autres non.
Un jour, il faudra faire la somme de tous ces usages, si on le peut...

Mathieu Pierre

Effectivement, on n'obligera personne... heureusement.
Ceci-dit, le contenu du cahier de textes n'est que le reflet de ce qui a été fait ou préparé en classe. Si les enseignants ont des outils de préparation du travail et de leurs cours qui sont bien conçus, alors le cahier de texte est déjà prérempli.
Peut être même en fonction des difficultés recencées pour tel ou tel élève en classe.
Une sorte de cahier de texte personnalisé... mais je rêve peut être.
On a le droit dans le blog ?

THERON

J'ai monté un projet de cahier de textes en ligne depuis 3 ans dans mon collège. Le cahier internet est tenu par les élèves tous les soirs. Le travail participe à la validation du B2i
Je suis preneur et donneur d'informations

schaff

Bonjour,
Je partage l'analyse sur la place centrale de cet usage et sur son intérêt pédagogique.
Est-ce que l'un ou l'autre d'entre-vous aurait la possibilité de me montrer un cahier de texte qu'il utilise ?
Très cordialement,

f cregut

Bonjour,
Vous trouverez le mien à l'adresse :
www.monanneeaucollege.com,
Il n'est pas très sophistiqué, mais il fonctionne.
Cordialement

Levaray Monique

En attendant d'avoir un ENT convivial, les deux professeurs de SVT du collège et moi, en mathématiques, utilisons le site collaboratif du collège pour nos cahiers de texte.
Les élèves rentrent quand à eux, pour quelques classes les devoirs à faire pour le lendemain.
Mon cahier de texte prof me sert aussi de conducteur de cours et permet aux absents d'être tenus au courant de ce qui s'est fait dans la matière.
Il est à l'adresse http://www.ac-rouen.fr/colleges/bert/SPIP/article.php3?id_article=1551

Bernard Laurence

J'ai mis en place un cahier de texte électronique pour les collègues de mon établissement à la rentrée 2005.
Les quelques professeurs qui se sont lancés en début d'année dans l'aventure avec enthousiasme ont assez rapidement cessé de le remplir. Même si l'espace de rédaction est simple d'utilisation, ils ont trouvé la tâche de rédaction trop lourde, chaque jour. A mon retour de congé de maternité, j'ai compris ce qu'ils voulaient dire: j'ai 6 classes et je trouve également tout cela bien laborieux, je doute vraiment de la "rentabilité" d'un tel projet.

Serge Pouts-Lajus


Une question à Laurence Bernard. On comprend vos doutes et le fait que la mise à jour après une journée de 6 ou 8 heures de cours avec autant de classes puisse paraitre fastidieuse. Vous parait-il envisageable que le prof continue à gribouiller ces 5 lignes sur le cahier de texte papier à l'issue du cours, comme d'habitude, et demande à un élève, par roulement, de mettre tout ça en ligne à la fin de la journée ? Y a-t-il d'autres aménagements pratiques de ce type ?
Ce serait intéressant de les imaginer tous parce que j'imagine que le problème que vous soulevez là existe partout.

f cregut

Pour ma part, mon cahier de texte est rempli en direct avec mes élèves sur mon portable à chaque séquence de cours, puis chargé le soir même de mon domicile où de la salle informatique via le net. L'année prochaine via le wifi, la mise en ligne sera instantanée.

x.aubrun

Certes le cahier de texte en ligne parait être un outil qui deviendra incontournable, mais je n'utiliserai pas le terme d'enjeu majeur. En effet c'est un enjeu majeur pour une partie de la communauté éducative (les parents d'élèves, les IA, les chefs d'établissement ...) mais réduire l'ENT à ça me parait peu ambitieux. L'ENT, à mon avis, doit avant tout être un espace d'échange, de mutualisation et d'entraide. Sinon comment convaincre nos collègues enseignants d'y participer activement ? L'ENT, pour s'imposer, doit présenter plus d'avantages que de contraintes. Donc d'accord pour le cahier de texte virtuel mais sur la base du volontariat sous peine de dégouter de l'ENT certains collègues hésitants...

philippe

Je me permet d'intervenir pour vous signaler l'existence de GEPI qui offre la possibilité de gerer un cahier de texte et les notes des élèves.
http://demogepi.murmuran.net/login.php

Patricia Berthelier

Comme certains, je ne pense pas que le cahier de texte en ligne puisse apporter de changements fondamentaux dans l'enseignement. Mais l'aspect pratique est indéniable - notamment pour les élèves absents ou les parents qui veulent aider ou faire aider leurs enfants à revoir certains aspects des cours.
Je le tiens pour toutes mes classes grâce à l'ENT laclasse.com.(et l'imprime ensuite pour le coller dans le cdt classe). Mais cela m'est facile car j'ai accès à Internet dans ma salle de cours.
Si la mise en ligne du cahier de textes suppose des contraintes ou "contorsions" supplémentaires, je ne suis pas sûre du tout que son utilisation soit justifiée. Mais à terme, chaque enseignant devrait pouvoir accès à internet dans sa salle, non ?

F cregut

bonjour,
J'ai moi aussi un cahier de texte en ligne, avec une mise à jour journalière depuis trois ans pour l'ensemble de mes classes: www.monanneeaucollege.com . A la réflexion pratique, je ne pense pas que cet outil même si je l'utilise tous les jours, bouleverse fondamentalement les habitudes de mes élèves. En effet comme cela a été dit, hormis les absents qui souhaitent se tenir informés et certains parents, il est semble t-il peu utilisé par mes élèves si j'en crois leur discourt. Ceci dit, il me semble que ce cahier de texte ne trouve son utilité que s'il est accompagné de documents relatifs au cours. Pour revenir à mon expérience, sur le site cité, mes élèves retrouvent ma progression, mes résumés de cours, des exercices interactifs, des photographies... et là je constate un retour de la part de mes élèves, ces derniers me parlent des documents qu'ils ont télé-chargé, qu'ils ont imprimé, qu'ils ont retravaillé, bref qu'ils ce sont appropriés grâce au site et à la possibilité que je leur donne de les imprimer. A noter que ces documents sont de ma propre production ainsi que la plus part des photographies. Les élèves ainsi s'approprient les documents et au delà les notions travailler ensemble, ce qui n'est pas forcement le cas avec un beau manuel que l'élève se contente de lire et d'observer, l'appropriation n'est pas la même. De même mes élèves me parlent des exercices interactifs qui leur permettent de réviser avant un test.
Pour préparer une séquence de cours j'ai demandé à mes élèves de faire des recherches sur des thèmes précis, certains se trouvaient dans mon site, d'autres dans le manuel. J'ai noté un intérêt pour la recherche à la séquence suivante, les élèves avaient pris semble t-il de plaisir à rechercher dans le site et dans le net, mais pas seulement, de l'intérêt à utiliser leur manuel, puisque toutes les informations n'étaient pas dans le site. Cet intérêt pour le manuel n'était pas évidente précédemment avec les mêmes élèves car me semble t-il, il n'avait pas été initié, incité par une recherche précédente sur le site. Cette constatation me paraît importante pour les compétences que je souhaite développer chez mes élèves, celles de la recherche d'information et de son utilisation, aussi bien papier que numérique, quelque soit le support.

Ainsi comme je l'ai déjà dit, le cahier de texte est une possibilité des ENT, mais elle est pour ma part très limitée dans son utilisation pédagogique.

Cordialement
F Crégut
www.monanneeaucollege.com

Serge Pouts-Lajus

On continue de parler de cahier de textes parce que c'est lui qui est transféré dans l'ENT, mais là, il y devient autre chose, par exemple dans le sens décrit par Fabien. Ce que l'on va continuer d'appeler cdt y trouvera d'autres usages parce qu'il aura d'autres usagers (les parents éventuellement, mais aussi peut-être les collègues de l'établissement, d'autres, que sais-je) qui le feront évoluer dans diverses directions.
La question importante c'est en effet celle du côté fastidieux. D'abord pour que l'on puisse remplir le cdt en classe, il faut de l'Internet dans toutes les classes, du wifi par exemple, et sans doute un portable pour les profs qui voudront jouer le jeu. C'est prospectif mais c'est quand même à portée de la main (effectif par exemple dans tous les collèges des Bouches du Rhône).
Le côté fastidieux se manifeste si on compare avec le cdt traditionnel. Mais on n'est pas obligé de raisonner de la sorte.
J'ai posé la question il y a quelques jours à Jacques Tenier qui tient son cdt ici:
http://pv-maths2nde4.blogspirit.com/
Il m'a dit que pour lui c'était l'inverse, le cahier de textes papier c'était fastidieux parce qu'inutile, il avait même cessé de le remplir.
Celui-là, en ligne, est différent et utile, pas fastidieux donc.

F Crégut

je rejoins M Tenier, pour moi la version papier est fastidieuse, je m'y sommet seulement.

Michel SAUVADE

Entièrement d'accord avec Serge : il est évident que si le CDT suscite autant de débats (cf. le nombre de commentaires à ce petit post à peine provocateur ;-) ), c'est qu'il touche au coeur de la mise en oeuvre pédagogique : c'est bien derrière ces "nouveaux usages" qu'il faut chercher (liens vers la reprise d'une trace écrite de cours sur tableau interactif, accès des exercices d'approfondissement en autonomie, espace d'échange avec le(s) enseignant(s) de la séquence ou ses camarades, ouverture vers des ressources en ligne...).

Et effectivement, ce n'est plus un CDT, mais cela devient le tableau de bord de l'activité de l'élève. Au final quelque chose de très proche d'une page d'accueil d'ENT.

Merci Serge.

F Giroud

En effet, un CDT en ligne, c'est plus que pas de CDT du tout (je ne le remplissais plus depuis longtemps, et je n'étais pas le seul...). Lorsque j'ai monté cet outil pour mon établissement, le stockage de documents existait déjà, et c'est le couplage des deux qui a "lancé la machine" ; par ailleurs, si j'avais eu des satisfactions de tous ordres avec des classes à la suite de projets publiés sur la Toile, je trouve les retours d'utilisateurs (élèves ET profs) infiniment plus riches et gratifiants dans le cas d'un ENT, fût-il modeste...
Le CDT revêt à mes yeux aussi un enjeu majeur, parce qu'il "embarque" avec lui une bonne partie de la communauté scolaire ; les craintes de "flicage" sont très présentes, mais pour mon expérience (je suis dans une cité scolaire), plus au collège qu'au lycée.

PASQUIER Patrick

Je viens de découvrir ce site et toutes ces contributions et tous ces sujets m'intéressent beaucoup, passionément..;-)
Notre cahier de textes au Collège de Sierck-les-Bains (mots de passe : college puis sierck)(N.B.: college sans accent). Peu de collègues pour l'instant, mais que de perspectives! J'accepte de coller de temps à autre le tirage papier imprimé, mais l'an passé j'ai été inspecté (en septembre) le cdt avait déjo disparu (en 6e..)L'IPR a pu consulter le CdT en ligne....on n'arrête pas le progrès...

Patricia Berthelier

Bonsoir à tous !
Pour revenir sur le sujet du cahier de textes en ligne et l'un de ses aspects qui (me) pose problème.
F. Crégut dit qu'un cahier de textes ne peut se concevoir sans l'adjonction des documents ayant servi de supports d'activités en cours ou devant faire l'objet d'un travail personnel. C'est bien sûr une évidence. Et comme lui, j'ai au début de ma tenue du cahier de textes en ligne téléchargé les supports sur laclasse.com, ainsi que les traces écrites du cours (très pratique...cela me permettait de dicter ou faire dicter la "leçon" avec possibilité de vérification et correction par les élèves chez eux) et même des fichiers audio pour leur permettre de travailler certains points de phonologie (j'enseigne l'anglais). Mais très vite, ce fut un tollé parmi les élèves n'ayant pas accès à internet chez eux.....et de nombreux parents se sont plaints de cette utilisation d'un ENT, car cause de disparités et d'inégalité (et je dois dire que je les comprends un peu)...Donc marche arrière malgré la satisfaction évidente des élèves pouvant profiter de cette nouvelle façon de faire.
Comment avez-vous procédé pour éviter ce genre de réactions, ou du moins pour les rendre moins virulentes, dans votre établissement ?

Fcrégut

bonjour,
J'ai également rencontré ce soucis, et je le rencontre encore. L'utilisation de mon site n'est pas une obligation en classe de sixième et de cinquième, afin de ne pas pénaliser ceux qui n'ont ni d'ordinateur ni de connexion Internet. Cependant, je propose à ceux qui n'ont ni l'un ni l'autre de leur donner les documents disponibles sur mon site sous forme papier, s'ils le désirent, je souhaite que la demande soit formuler de leur part pour rejoindre l'idée que ceux qui utilisent le site le font de leur propre chef, pour ceux qui ont un ordinateur et pas de connexion Internet, je leur grave le site sur un CD, et ils peuvent l'utiliser comme un manuel électronique, les mises à jours concernent essentiellement le cahier de teste ou des documents que je leur transmets à leur demande sous forme papier. Enfin pour ceux qui n'ont pas d'ordinateur, j'utilise le site en classe, pour les exercices interactifs par exemple, et je leur demande de se mettre au clavier afin qu'il utilise l'outil. Dans mes quatre classes de sixième et de cinquième, seulement deux ou trois élèves par classe de vingt neuf élèves n'ont pas d'ordinateur.
Pour ce qui est des classes de quatrième et de troisième, nous bénéficions dans le département des Bouches du Rhône, d'un ordinateur portable prêté par le conseil général, c'est l'opération ordina13. Cette opération met à disposition à chaque élève de quatrième et de troisième un ordinateur portable ainsi qu'une connexion Internet de 10 H par mois. Dans ces classes je travaille de la même façon que dans les niveaux six et cinq, dans un premier temps, c'est au libre choix de l'élève, mais je leur demande aussi un travail obligatoire et noté, ils doivent télécharger un test au format pdf, réaliser le test et me le retourner soit sous forme numérique soit sous forme papier. Là encore, ceux qui n'ont pas Internet car ils n'ont pas de ligne téléphonique à leur domicile peuvent me demander le test sous forme papier, si ils y pensent....

Pour ce qui est des parents, je n'ai pas eu depuis trois ans que je propose cet outil de retours négatifs, bien au contraire ceux qui ont Internet en sont satisfaits, du moins ceux qui l'utilisent, car je n'ai pas bien sûr cent pour cent d'utilisateurs, et certains de ceux qui n'ont pas Internet me demandent des informations pour l'installer à leur domicile. Loin d'être un vendeur du "Net", je précise toujours que ce site est une aide et non une obligation. Mais je constate que cet outil est utilisé et qu'il met en questionnement les familles qui ne connaissent pas l'outil Internet. Je dois d'ailleurs faire un intervention aux familles sur Internet et les dérives via les Blogs de nos élèves....
cordialement

Patricia Berthelier

Merci beaucoup pour toutes ces explications quant au système "papier" que tu as mis en place.
Etes-vous nombreux à utiliser l'ENT dans ton établissement ? Il me semble qu'un début de réponse se trouve là - dans le nombre d'enseignants concernés. Elèves et parents seront effectivement davantage prêts à s'adapter si l'équipe pédagogique rend la chose incontournable.
Il est évident que ceux qui ont accès à Internet ne trouvent que des avantages....

Fcrégut

Je suis le seul à travailler de la sorte dans mon établissement, j'ai proposé mon site, mais personne n'a encore répondu favorablement.

F Giroud

A propos de l’accès en général : le souci constant du promoteur d’un ENT est bien sûr de ne pénaliser personne : les questions vont au delà du seul accès à internet.
Le problème de l’accès est donc, dès lors que l’on joint des documents au descriptif des activités, de plusieurs natures :
1.dans mon établissement, l’accès possible depuis le domicile permet de faciliter l’usage des trop rares postes localisés au CDI ou en salle multimedia - du moins c’est ainsi que j’ai présenté les choses...
2.soit les documents ont été distribués par ailleurs sur support papier, soit il s’agit de fichiers qu’il n’y pas urgence à consulter, et on économise des photocopies.
3.de nombreux élèves ne bénéficient que d’un accès par modem 56K : la conception même du site est ici impliquée – poids des pages, vitesse de chargement liée aux capacités du serveur, aux recours à la base de données, etc.
4.les formats des documents doivent être choisis de façon à privilégier à la fois la légèreté, l’accessibilité et la sécurité (un fichier infecté qui se répandrait pourrait remettre en cause l’adhésion à l’ensemble de l'édifice !) : RTF , HTML, plutôt que DOC…
Evidemment, ces points ne revêtent pas une importance égale et la liste n’est pas limitative, mais la prise en compte de tous ces critères facilite considérablement l’adoption d’un ENT...

F crégut

je vous suis dans votre analyse, les pages de mon site sont travaillées dans ce sens de "légèreté", même les photographies sont disponibles sous deux "poids", afin de ne pénaliser personne, c'est même une priorité, la rapidité de chargement, je conçois les pages pour du 56 Ko.

Cmb

Qui pourrait me dire où trouver un logiciel simple et fonctionnel pour créer mon CDT informatique?
Dans un premier temps, ce ne serait qu'un outil de travail personnel; puis j'aiemerais éventuellement le mettre en ligne. Merci d'avance!
Cmb

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Chercher

L'Expresso du Café Pédagogique

Internet Actu : Education et formation

Syndication

Blog powered by Typepad